Highslide JS

Mentor devant l'atelier de la Casa Nieves

MENTOR (1919-2003) est né à Barcelone en novembre 1919. C'est à l’école des beaux-arts de sa ville natale qu'il fait de brillantes études de peinture et qu'à la suite de Picasso, il obtient en 1933 et 1934, la médaille d'argent (recto,
Médaille des Beaux-arts de Barcelone 1933-1934, décernée à Blasco Mentor (recto)
verso),
Médaille des Beaux-arts de Barcelone 1933-1934, décernée à Blasco Mentor (verso).
Ils ne seront que trois peintres à recevoir cette distinction : Picasso, Clavé et Mentor. Engagé dans l’armée républicaine de 1936 à 1939, Mentor fuit la dictature franquiste en France où il se réfugie. Avec Neige, sa muse et sa compagne de toujours, qui le recueille, le soigne et lui évite la déportation, il s'installe à Solliès-Toucas. Sur une colline de ce joli village du Var, ils construisent ensemble, année après année, une maison extraordinaire, la "Casa Nieves" et composent pour elle un jardin, écrin fabuleux. Simultanément, Mentor travaille à Paris dans son atelier de l'impasse de la Grange-aux-Belles, (atelier aujourd’hui disparu).

En 1953, il obtient à Paris, le Prix du Dessin, ainsi que le Prix de la Critique, et pour l'ensemble de son œuvre, en 1966, celui des Peintres Témoins de leur Temps. En 1967, il reçoit une série de prix à Montrouge et en 1968, pour une décoration murale de 400 m² à La Courneuve, réalisée à l'huile et consacrée au thème épique de "La Conquête du bonheur", Mentor est nommé "hors concours" au Prix de la Critique, avec une mention spéciale décernée à l'unanimité. En 1974, il est seul artiste choisi pour l'exposition inaugurale du centre d'art international Artcurial, avant d'être la même année "Ambrogino d'Oro" à Milan. Puis, en 1976, il reçoit le sceau de cette ville pour une fresque, la plus grande d'Europe, réalisée Palais Castiglione à l'Union du Tourisme et du Travail. Il s’agit d’une peinture murale sur un thème mythologique, "Mercure et l’Abondance", réalisée sur 250 m², ainsi qu’une autre, conçue pour le plafond de la salle des conférences du même édifice. Depuis 1977, l'œuvre de Mentor est présentée dans le monde entier. Des expositions ont lieu, principalement en France, (Musée de Picardie à Amiens, musée de Toulon, musée de Saint-Denis, Palais des Rois de Majorque à Perpignan, musée Bourdelle à Paris, Château de Vascœuil, Musée du Fort Saint-Jean à Marseille,…, dernièrement, Musée Goya à Castres), mais aussi en Italie, en Espagne, en Côte d'Ivoire, aux États-Unis et au Japon.

Depuis le début de sa carrière, la fortune critique de Mentor est immense. Soutenu par les plus grands, George Besson, Pierre Descargues, Waldemar George, Jean Rollin, Raymond Cogniat, Jean-Paul Crespelle, Maurice Tassart, Raymond Charmet... L’œuvre de Mentor a bénéficié de nombreuses publications de catalogues d’expositions et d’ouvrages d’art traitant de sa peinture, de son travail graphique comme de sa sculpture. Mentor est chevalier des Arts et Lettres.

Highslide JS

Nu au canapé

Si Mentor a choisi la France pour vivre et pour travailler, il n'a jamais oublié l'Espagne. Son art l'atteste, l'humour qu'il développe est grinçant, ses formes baroques proposent les couleurs insolites de la fête espagnole. La peinture de Mentor est de celles que l'on identifie aisément tant elle lui ressemble. Instinctivement monumentale, elle peut, comme lui être grave, fantasque, douce, grandiose, sensuelle, spirituelle, tragique, riche, cultivée, toujours humaine. Les portraits, les paysages, les natures mortes, les grandes compositions, tout est prétexte à parler de l'homme, de ses bonheurs, de ses angoisses aussi. Les thèmes ont le plus souvent la femme comme point d'ancrage : l'éternel Peintre et son modèle, mais aussi La Tauromachie, Le Cirque, Divertimento, Le Carnaval à l'oiseau, Les Concertistes, La Fenice... Chez Mentor, la composition semble aisée, évidente, toujours construite. Elle s'est manifestement longuement nourrie de la leçon des maîtres. La matière picturale tout au long des années, charpentée, épaisse, souple, opulente ou vaporeuse n'est jamais gratuite. Sobre ou éclatante, toujours subtile, la couleur s'impose, toujours vraie.

Avec la pratique de la sculpture, modelage ou assemblage, Mentor étend toujours plus loin sa quête imperturbable d'une transcription personnelle de la réalité. Il interroge les formes qui l'entourent, mais aussi, inlassablement, questionne la réalité qu'il invente. Mentor crée pour nous un univers sensible, singulier et pourtant familier; une équivalence plastique superbe et grandiose du monde, de notre monde.

Mentor et Neige ont fait don à la commune de Solliès-Toucas de leur étonnante maison-atelier, la "Casa Nieves", accrochée à la colline et d’une importante partie de la collection Mentor. Cette donation vient d’être complétée par le legs posthume de Neige, exceptionnel ensemble de peintures, dessins, sculptures et objets d’art.

À la suite du succès recueilli par l’exposition rétrospective : Mentor ou le miroir du temps, (14 novembre 2009 - 24 janvier 2010), parmi les œuvres de Vélasquez et de Goya, une salle Mentor va ouvrir au Musée Goya de Castres, à partir de "dépôts longue durée" de plusieurs musées et de la collection Mentor.

Un important projet d'un Musée Mentor, à construire à Solliès-Toucas, (2300 m² au sol, sur un terrain qu'offrira la commune à l’entrée du village). En effet, l'espace de la Casa Nieves ne peut suffire à présenter les œuvres du legs, (pour ne citer que quelques pièces, entre bien d'autres : les 25 grandes toiles "La Tauromachie" qui avaient fait l'ouverture d'Artcurial en 1975 ou encore la série de "La femme et l'oiseau").

Ce musée, abritant des collections permanentes "Mentor", proposerait, chaque été, ses salles temporaires pour des expositions thématiques qui mettraient en dialogue Mentor avec les œuvres de grands modernes, également d'artistes contemporains de Mentor, mais aussi avec des pratiques artistiques actuelles.

Le projet de Fondation et de Musée Mentor, parrainés par l’Académie des Beaux-Arts (Institut de France) et placé sous le haut patronage de celle-ci, est prévu à Solliès-Toucas. Ce site extraordinaire devrait devenir un haut lieu de culture et de tourisme.

Isabelle ROLLIN-ROYER

ÉVÈNEMENT 2011

Pour la première fois, la commune de Solliès-Toucas (Var), rend hommage à Mentor avec une exposition qui témoigne des relations exceptionnelles de l'artiste avec ce village provençal.

L'invitation à l'exposition dans la salle des fêtes de Solliès-Toucas du 27 juillet au 8 août 2011.

Highslide JS
Invitation page 1, salle des fêtes, Solliès-Toucas (27 juillet/8 août 2011)
Highslide JS
Invitation page 2, salle des fêtes, Solliès-Toucas (27 juillet/8 août 2011)
Highslide JS
Invitation page 3, salle des fêtes, Solliès-Toucas (27 juillet/8 août 2011)
Highslide JS
Invitation page 4, salle des fêtes, Solliès-Toucas (27 juillet/8 août 2011)

Le catalogue de l'exposition :


ÉVÈNEMENT 2009-2010

Le musée Goya de Castres a ouvert ses portes à Mentor avec une importante rétrospective : Mentor ou le Miroir du Temps du 15 novembre 2009 au 24 janvier 2010.

Catalogue Castres 2009

Si l'œuvre de Mentor a été à l'honneur durant toute sa carrière dans de nombreuses et prestigieuses manifestations, si elle est représentée dans des collections publiques et privées dans le monde, cette exposition au musée Goya est cependant la première d'une telle envergure depuis le décès de l'artiste en 2003.

Près de soixante-dix œuvres dont certaines jusque-là inédites : peintures, sculptures, dessins, lithographies et objets d'art.